En cours de lecture
8 signes imposent l’arrêt immédiat de la consommation du lait

8 signes imposent l’arrêt immédiat de la consommation du lait

La consommation de lait est associée à de nombreux avantages salutaires ; il est une source principale de calcium et favorise le développement sain des ossements et de la denture. Néanmoins, certains problèmes de santé sont principalement dus à la consommation de certains produits laitiers, le lait en particulier.
Un certain nombre de chercheurs dans le domaine de la nutrition mettent en garde contre la poursuite de la consommation de lait en cas d’apparition de certains signes, dont:
1. Se sentir souvent fatigué

Le lait contient des particules opioïdes qui nous font sentir un besoin de sommeil. Mais, cela ne signifie pas, scientifiquement parlant, qu’il nous fait bien dormir, du fait que la digestion du lait est difficile, ce qui fatigue le corps pendant qu’il essaie de produire de l’énergie pour le décomposer ; cela va entraver le cycle du sommeil.
Pour un meilleur sommeil, fruits et légumes tels que le brocoli, les patates douces, les bananes et les pommes sont conseillés.

2. Acné

Plusieurs études ont montré que le lait écrémé augmente l’ampleur de l’acné chez les adolescents. Certaines études rendent responsables les produits laitiers d’affecter les hormones telles que l’insuline et l’IGF-1. Le lait faible en matières grasses est susceptible de nuire à la santé de la peau.

3. Digestion difficile

Une étude indique que de 65 à 70% de la population mondiale souffrent d’allergie au lactose et qu’il leur est difficile de digérer le lait de vache, ce qui peut leur causer des problèmes tels que les ballonnements, les nausées, les gaz et les diarrhées d’une façon régulière, dans ce cas il est préférable d’arrêter la consommation du lait.

4. Douleurs indéfinissables

Étant donné le taux élevé de l’acidité dans le lait, il provoque une inflammation qui affecte les articulations et les muscles. Une étude indique que ceux qui pratiquent du sport et ont du mal à se remettre des douleurs musculaires devraient réduire la consommation de produits laitiers, le lait en particulier.

5. Brouillard cérébral

Le brouillard cérébral ou la pensée brumeuse n’est pas une maladie proprement dite, mais plutôt un trouble mental qui affecte l’aptitude à penser ou de se concentrer et peut par conséquent provoquer des troubles de mémoire et d’abstraction mentale.
Même s’il existe de nombreuses autres causes pour ces maux, une consommation démesurée de produits laitiers peut autant être une cause de brouillard cérébral en fonction du taux élevé de protéines de caséine dans le lait, ce qui provoque une fausse sensation de béatitude. Certaines études indiquent que la réduction de la consommation de lait peut aider à lutter contre la dépression.

6. Allergies et autres maladies dermiques

La confusion entre l’allergie au lait et l’intolérance au lactose est très possible en raison de la similitude des symptômes tels que la constipation, la diarrhée et les crampes.
La consommation de lait entraîne donc des allergies et provoque diverses maladies dermiques comme l’eczéma. Réduire la consommation du lait est alors conseillé pour garantir l’amélioration de ces cas.

7. Taux de cholestérol élevé dans le sang

Le cholestérol est produit directement dans la circulation du sang par l’alimentation. Cent grammes de lait ordinaire de vache contiennent dix grammes de cholestérol, ce qui en rend dangereux la consommation élevée quotidiennement.

8. Ossature fragile


Le calcium est essentiel pour la croissance osseuse et la santé, en particulier pendant l’enfance. Et pourtant, les produits laitiers ou les protéines animales d’une façon générale sont acides, ce qui limite l’absorption du calcium par l’organisme ; par conséquent, la consommation excessive du lait augmente les risques des fractures spontanées.

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

18 + 15 =

Copyright © 2020 . ASTUCES+ . Réalisé par l’agence web Novatis

Scroll To Top